Les rites

Tous les groupements humains passés comme présents comportent un formalisme réglé par avance. Il en est de même en Franc-Maçonnerie.

Les cérémonies particulières d’Initiation, de Passage ou d’Élévation qui font d’un profane un Apprenti, d’un Apprenti un Compagnon et d’un Compagnon un Maître, obéissent à des rituels (rituel d’Apprenti, de Compagnon ou de Maître).

Les rituels définissent également les pratiques spécifiques de chaque Rite, pour l’ouverture et la fermeture des travaux notamment, et ce, dans chaque grade ou degré. On admet également le nom de rite (avec un petit « r ») pour définir une cérémonie particulière au sein d’un rituel ; par exemple le rite de réception pour l’Initiation d’un profane, rite de passage pour conférer le grade de Compagnon et rite d’élévation pour celui de Maître.

On peut donc dire que : les rites spécifiques de réception, passage et élévation, au sein de leur rituel respectif d’Apprenti, Compagnon et Maître composent le « Rite » dans son ensemble, en Maçonnerie « Bleue » s’entend, car chaque Rite possède des degrés complémentaires ou degrés de perfectionnement gérés par des juridictions particulières.

           

En fait, un Rite, c’est l’ensemble des règles et des Cérémonies constituant un tout, cohérent, et défini en différents grades ou degrés, Apprenti, Compagnon, et Maître par exemple pour les trois premiers qui composent la « Maçonnerie Bleue » ou Maçonnerie symbolique.

Les loges de la Grande Loge Traditionnelle de France (GLTF) pratiquent les Rites suivants :

Même si la globalité du « corpus initiatique » est similaire pour l’ensemble des Rites, des différences néanmoins, donnent à chacun sa coloration et son rythme particuliers.

Un Maître Maçon, par le biais d’affiliation à différents ateliers peut pratiquer différents Rites, mais une Loge ne peut en pratiquer plusieurs.

Le fait d’avoir été initié dans une Loge pratiquant un Rite donné, dans la Franc-maçonnerie régulière, dispense d’être à nouveau initié si l’on entre dans une Loge pratiquant un autre Rite. Toutefois, dans certains cas, (Rite Écossais Rectifié par exemple) le serment spécifique peut être demandé aux différents grades.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les rites, il vous suffit de cliquer sur le nom de chacun des Rites dans la liste ci-dessus.